Cyclone de classe 2

Les festivités et les concerts sont annulés, les enfants ne font pas leur rentrée des classes… Bansi est discret mais ce petit cyclone chamboule un tantinet le quotidien des mauriciens.

Face à la tempête nous avons adopté une stratégie d’intérieur, c’est l’occasion de visiter une fabrique de maquettes de bateaux. Cette spécialité mauricienne doit son existence à José Ramar, le premier artisan qui honora une commande de l’ambassade de France. A partir de 1970 l’île Maurice s’est spécialisée dans cet art, au point de devenir numéro 1 en fabrication et en exportation de maquettes.

Dans la fabrique de Floréal-Curepipe, les petites mains s’agitent avec une habileté d’expert.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s